51C2I%2BlIAXL_edited.jpg

HISTOIRE

Un Saint pour les voyageurs.

Christophe dérive des mots grecs Khristos (Christ) et phorein (porter), c'est-à-dire celui qui porte le Christ.

Allusion à un géant légendaire initialement nommé « Réprouvé » qui aurait aidé l'enfant Jésus à traverser une rivière. Encore au XVIe siècle, avant le concile de Trente, il passait pour mettre à l'abri des maladies quiconque voyait sa statue. C'est d'ailleurs pour cette vertu que l'on voit son portrait sur les murs extérieurs de certaines églises à l'appui du traditionnel dicton :

"Regarde Christophe et va-t-en rassuré"

 
 

SAINT PATRON

Des voyageurs, des automobilistes, des soldats, de l'armée, du train.

Saint Christophe portant l'Enfant Jésus est un thème fréquemment illustré dans l'iconographie chrétienne. C'est l'épisode de la légende de Saint Christophe, où cette personne, qui alors s'appelle encore Réprouvé, transporte l'enfant Jésus pour passer une rivière. Réprouvé était un géant imposant. Il ne voulait se mettre au service que d'une personne n’ayant peur de rien. Après plusieurs échecs, il rencontre un ermite qui l'instruit dans la foi chrétienne et lui recommande de se faire passeur ; c'est là que Jésus, enfant, se présente ; mais pendant la traversée, il devient de plus en plus lourd ; à la question de Réprouvé, il répond qu'il « porte le monde entier » ou « tous les péchés du monde ».

Dévotion populaire:

Dans de nombreuses paroisses de France et de Belgique, il est de tradition de faire un pèlerinage et de bénir les véhicules des différents usagers de la route le jour de la Saint Christophe. Ainsi le pèlerinage de Tourcoing, en existence depuis 1938, qui rassemble chaque année plusieurs centaines de véhicules ou celui de Bas-Warneton, en Belgique, qui en rassemble quelques dizaines.

A cette occasion, le prêtre asperge d'eau bénite les véhicules qui se présentent devant lui.

Certains automobilistes collent dans leurs voitures de petites plaques circulaires à l'effigie du saint pour se prémunir des accidents de la route. Cette pratique serait attestée dès 1908.

La légende:

On racontait que, vers le troisième siècle, un roi de Canaan avait eu un enfant qu'il appela Offero.

L'enfant grandit, atteignant une taille impressionnante de "18 pieds" et témoignant d'une force physique énorme. Conséquence de cette capacité hors du commun, Offero décida de consacrer sa vie à servir celui qui serait considéré le plus grand ou le plus fort.

Son chemin l'a d'abord emmené vers un roi qui était considéré, en ce temps-là, comme le plus grand.

Durant son dévouement, il perçut que le roi, à l'évocation du diable, était terrorisé. Cela attira l'attention d'Offero, qui compris alors qu'il n'obéissait pas au plus grand roi, car la personne la plus puissante était en fait le diable.

C'est ainsi qu'il a continué son chemin afin de trouver Satan, et voulu lui offrir ses services. Pendant un certain temps, Offero pensa qu'il avait trouvé le plus puissant. Mais un jour il découvrît que Satan à la vue d'une croix, l'esquivait, craintif. En demandant au diable ce qu'il se passait, celui ci reconnu sa peur du Christ. Offero considéra donc ce jour qu'il ne servait pas le plus puissant, et se mit alors à la recherche du Christ.

Au début, sa recherche semblait vaine car personne ne pouvait le guider sur le chemin du Christ. Un jour ceci changea, lorsque Offero rencontra un ermite. L'ermite lui enseigna alors la religion et la foi envers le Christ sans laquelle il ne trouverai jamais celui dont il voulait servir. L'ermite alla même jusqu'à baptiser Offero.

En proposant à Offero de servir le Christ par la foi et la prière, ce dernier refusa, considérant qu'il ne saurait accomplir une telle tâche. Compte tenu de ses caractéristiques physiques, l'ermite proposa alors à Offero d'aider des personnes à traverser un fleuve au débit très puissant, où beaucoup ont perdu la vie.

Offero accepta et  a l'aide d'un rondin, il se mit à faire traverser les gens sans difficultés. Un jour, il trouva un garçon sur les rives , lui demandant de l'aider pour traverser le fleuve, Offero pris alors le garçon dans ses bras et commença à traverser. Au fur et à mesure, il se rendit compte que cela devenait de plus en plus difficile, sentant que l'enfant devenait de plus en plus lourd.

Craignant pour sa propre vie et celle de l 'enfant, Offero fit usage de toutes ses forces pour atteindre l'autre rive. Là Offero s'effondra de fatigue. Une fois son souffle repris il dit au garçon qu'il l'avait amené au bord de la mort et qu'il ne pensait pas que le poids du monde entier était aussi lourd que lui.

A cet instant l'enfant lui révéla sa véritable identité et qu'il était donc le Christ. Il lui informa que non seulement il avait porter le poids du monde sur ses épaules mais aussi le poids de celui qui créa tout cela.

Afin de le prouver, le Christ dit à Offero de planter son bâton dans le sol et qu'il viendrait le chercher le lendemain. Aprés avoir dit cela, il disparu. Le lendemain matin, Offero partit chercher son baton, et constata qu'il s'était transformé en arbre fruitier.

A partir de là, Offero fut connu sous le nom de Cristoffero (Christophe en français).

Suite à cela, Christophe a entamé une série de voyages pour porter la parole du Christ à tous ceux qui voulaient bien l'entendre. Cela a provoqué la rage de nombreux rois, jusqu'à ce que finalement, après plusieurs tentatives, Christophe ait été assassiné sur l 'ordre de l'un d'eux.

Cette légende a transformé Christophe en l'un des 14 Saint de l'aide sacrée, et particulièrement vénéré par les voyageurs.